Nos conférences

Raconter l’esclavage d’hier et le combattre aujourd’hui
 En partenariat avec le Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage, du Club
Efficience et de l’Association Des Étudiants De la Sorbonne, Sciences ô a participé à l’organisation d’une conférence intitulée “Raconter l’esclavage d’hier et le combattre aujourd’hui” s’inscrivant dans la programmation du “Mois des Mémoires & des Combats pour l’Egalité”.

_______________________

Dialogue des cultures en Guyane

Le 26/11/2014, une conférence autour du dialogue des cultures en Guyane avec l’intervention de l’historien Mr Jean Moomou. Cette conférence organisée par Lénaïck ADAM et Julie JARNO a eu lieu au 13 rue de l’Université, au sein de l’amphithéâtre Jean Moulin.


    La date choisie tombait durant la semaine du Congrès des Maires; aussi, de nombreux élus guyanais nous ont honorés de leur présence tels que le sénateur Mr Antoine Karam. Fort du succès de cette conférence, Sciences ô a été invité, en les personnes de Mélinda JERCO, Présidente du bureau 2014/2015 et de Lénaïck ADAM, étudiant guyanais, a reproduire cette conférence au sein du conseil Régional de Guyane durant la seconde semaine de Juin 2015.

___________________

Ô TOUR DE… LA REPRESENTATION INTERNATIONALE DES OUTREMERS

Le  6 février 2013

Ô tour de…

Sciences Ô souhaite organiser régulièrement des « Ô Tour de … »: des discussions, sous forme de questions-réponses, s’articulent autour d’un ou deux invités, spécialistes de la question du jour. Ils ont vocation à apporter à un public principalement étudiant,  interne et externe  à Sciences Po, les éléments  techniques (juridiques, administratifs, politiques, économiques) nécessaires à la compréhension des contextes et enjeux spécifiques  aux Outremers. Ces éléments doivent permettre d’alimenter, en toute convivialité, un  débat constructif entre invités et participants, afin de dégager les meilleures options stratégiques, envisagées et envisageables, pour le développement durable de ces territoires.

La première discussion de la saison, en partenariat avec Génération Guadeloupe, avait lieu le Mercredi 6 février 2013 (Amphithéâtre Erignac, Sciences Po, 27 rue Saint-Guillaume) et portait sur le sujet de la représentation internationale des outremers.

En présence de : –M. Fred Constant, Ambassadeur des Outremers délégué à la coopération régionale pour la zone Antilles-Guyane –  Mme Nathalie MRGUDOVIC, professeure-chercheuse en science politique à l’Université d’Aston, spécialiste de la présence française dans le Pacifique et du processus d’intégration régionale

Les objectifs de cette rencontre étaient les suivants :

Comment qualifier la place actuelle des Outremers sur la scène internationale ? Quels sont les enjeux et les perspectives de la représentation des Outremers à l’international ? Face aux bouleversements profonds qui affectent l’économie mondiale, de plus en plus globalisée et multipolaire, cette question se pose avec d’autant plus d’acuité et semble désormais indissociable de celle du développement économique des Outremers. Deux angles majeurs seront adoptés lors du débat: – Quelles sont les possibilités d’intégration des Outremers dans leurs zones géographiques propres (Caraïbes, Amérique du Sud, Océans Indien et Pacifique) ? Quel statut (DROM-COM) pour quelle marge de manœuvre ? Dans quelle mesure la coopération régionale peut-elle servir de levier au développement économique et humain des Outremers, géographiquement voisins de puissances émergentes (Afrique du Sud, Brésil, Mexique, Inde etc. …) ? Quels avantages pour la France dans son ensemble ? Une intégration politique est-elle possible ? – Comment accentuer l’intégration des Outremers au sein de l’Union Européenne, à l’heure où cette dernière devient un acteur incontournable dans leur processus de développement ? Dans quelle mesure les spécificités ultramarines sont-elles prises en compte dans les processus décisionnels européens ? RUP et PTOM: une charge ou un avantage pour l’Europe des 27 ?

IMG_9782 IMG_9783 IMG_9786 IMG_9789 IMG_9792

______________

La France face au débat du multiculturalisme – Conférence-Débat avec Serge Letchimy

2 avril 2012

A l’heure de la mondialisation, les anciennes civilisations européennes se retrouvent aujourd’hui face à de nouvelles puissances émergentes qui revendiquent elles aussi une place réaffirmée sur la scène internationale. Et, cela semble tout d’abord passer par une réaffirmation de leurs cultures, de leurs coutumes parfois éclipsée par l’hégémonie des cultures occidentales héritée de la période des grands empires coloniaux. Un bras de fer s’est donc installé entre cultures dominantes occidentales et cultures émergentes.

En France, terre dont les conquêtes coloniales passées et le rôle de terre d’accueil ont fait une nation multiculturelle ou tout du moins plurielle, la question du multiculturalisme apparaît fondamentale.

Monsieur Serge Letchimy, député et président de la région Martinique répond à l’invitation de l’association Sciences Ô et vient répondre à vos questions sur ce qui est pour lui une thématique centrale. Monsieur Serge Letchimy se nourrira d’un exemple de multiculturalisme qu’il connait bien (celui des Antilles, et plus globalement des Outremers) pour amorcer avec vous une réflexion sur la question des rapports entretenus pas les cultures, les civilisations, les religions à l’échelle mondiale.

Sont proposées par Serge Letchimy les thématiques suivantes : Approche historique

– le principe de hiérarchisation des civilisations et des races est le principe qui fonde l’épisode colonisateur absolument central dans l’histoire des Dom-Tom (notamment la Martinique et la Guadeloupe).

– la mobilisation du crime nazi est-elle vraiment inappropriée ? Faut-il ou non comparer les atrocités de l’histoire ? Question de la place de la colonisation dans le paradigme historique collectif.

Approche anthropologique

– Partir de l’histoire conjointe des Outremers ainsi que de leur passé colonial pour ouvrir sur la question de l’identité nationale et de l’ignorance des particularismes régionaux et culturels et encore plus largement sur la question de l’hégémonie culturelle occidentale. – ce n’est pourtant pas un principe réservé strictement aux Outremers d’où l’intérêt de voir comment l’intervention d’un député Martiniquais a pu être reçue outre atlantique, en France hexagonale. En réalité l’Outremer peut à juste titre, être pris comme exemple pour appréhender la question du multiculturalisme, du fait de son ambivalence culturelle très forte. En effet c’est une zone qui se situe au carrefour des cultures de par son processus de construction pluriel et les multiples apports qui fondent la culture créole.

IMG_3949_wm IMG_3951_wm IMG_3956_wm IMG_3958_wm

______________________

Conférence Politique : (14 février 2012)

2012 : Quelles perspectives pour les Outremers ?

scO conf affiche

Le 14 février 2012, Sciences Ô organisait la première conférence de campagne en vue des élections présidentielles de mai.

Des personnalités politiques de premier plan et responsables du programme Outremer au sein de leur parti étaient invités par notre association à Sciences Po afin de mener un débat autour des problématiques de nos territoires et leurs enjeux dans cette campagne. UMP, PS, MoDem et EELV étaient présents pour exposer leurs points de vue et en débattre.

Sciences Ô a ainsi eu l’honneur d’accueillir :

  1. Dominique Perben, Ancien Garde des Sceaux et ancien Ministre des Départements et Territoires d’Outre-Mer, rapporteur du projet de loi portant sur la réforme des collectivités territoriales (UMP)
  2. Victorin Lurel, Député, Président du Conseil Régional de Guadeloupe, Responsable du Pôle Outremer dans l’équipe de campagne de François Hollande (PS) M. Max Orville, président du Modem Martinique
  3. Jean-Jacob Bicep, délégué national EELV aux Outremers, Maire Adjoint Vert du Vingtième arrondissement de Paris

Quels sont les enjeux? Quels sont les projets défendus par chaque parti? Économie, société, institutions ou encore culture et biodiversité, toutes ces thématiques aux enjeux majeurs pour le futur des Outremers, étaient les problématiques proposées par notre association aux intervenants durant cette conférence. Mise en perspective des programmes et des projets des principales formations politiques et des candidats à l’élection présidentielle, cette conférence avait pour objet d’incarner un véritable forum et permettre de faire figurer au premier plan un des enjeux incontournables de la campagne électorale de 2012 : les Outre-mer.

395520_3199312978860_1147100055_33184464_1421895851_n 398532_3199317978985_1147100055_33184479_402442176_n 403219_3199314978910_1147100055_33184470_1994559320_n 404440_3199313338869_1147100055_33184466_1778796878_n 404794_3199317898983_1147100055_33184478_1766006868_n 419122_3199319059012_1147100055_33184482_407836608_n 421267_3199316618951_1147100055_33184475_2013802348_n 421843_3199313098863_1147100055_33184465_331063471_n 423856_3199322419096_1147100055_33184487_454729138_n 424688_3199317058962_1147100055_33184476_759642131_n 426490_3199319939034_1147100055_33184484_828350147_n 429453_3199315338919_1147100055_33184471_1003545952_n

____________________

Conférence Terra Nova avec Victorin Lurel (16 novembre 2011)

Le 16 novembre 2011, Sciences Ô participait à la conférence Terra Nova « Métropoles, outre-mers quelles relations réciproques ? » avec Victorin Lurel, à la Mairie de Bondy.

Les Outre-mers ont une relation complexe à la métropole. Entre défiance et dépendance, les Outre-mers sont plus plurielles que jamais. Après une crise sociale d’une ampleur exceptionnelle en 2009, le Président de la République avait annoncé des réformes qualifiées d’historiques. Qu’en est-il aujourd’hui ? Quelles richesses peuvent-elles apporter aux métropolitains ? Comment repenser leur égalité dans la République ?

Victorin Lurel, député, président du Conseil régional de la Guadeloupe, vice-président du groupe socialiste chargé des Outre-mers, et actuel Ministre des Outremers a cherché à s’interroger sur leur avenir et leur défis en se demandant si : « Les Outre-mers ont-ils encore besoin de la métropole ; la métropole a-t-elle encore besoin des Outre-mers ? ».

376750_139602662814262_269290628_n 302412_139602622814266_758434845_n 387846_139602522814276_721273313_n 387643_139602342814294_415916365_n

Lien de l’événement sur le site de Terra Nova :

http://www.tnova.fr/evenement/conf-avec-victorin-lurel-m-tropoles-outre-mers-quelles-relations-r-ciproques-mer-1611-19h30-bondy

 

Publicités